• Top 30 hebdo : 16 novembre au 22 novembre 1960

    Rang TITRE Salles Entrées Cumul
       1  LE PASSAGE DU RHIN 36 204 757    727 287
       2  LA VERITE 22 161 914    321 044
       3  LE CAPITAN 35 138 741 1 091 250
       4  NORMANDIE-NIEMEN 43 133 354 2 286 083
       5  AUSTERLITZ 39 127 993 1 182 930
       6  LE CAID 31 114 121    476 981
       7  LES VIEUX DE LA VIEILLE 30 108 170 1 513 345
       8  LA FRANCAISE ET L'AMOUR 39 104 609 1 443 944
       9  LE DIALOGUE DES CARMELITES 39 100 085 1 327 528
     10  LA GARCONNIERE 18   80 781    242 234
     11  SALOMON ET LA REINE DE SABA 39   79 634 2 497 067
     12  AU RISQUE DE SE PERDRE 34   78 047 2 547 841
     13  LA VACHE ET LE PRISONNIER 38   65 554 5 582 871
     14  LE SAINT MENE LA DANSE 14   59 093    481 466
     15  CRESUS 24   57 667    753 514
     16  PSYCHOSE   7   54 609    180 941
     17  LA GRANDE VIE 22   54 316    209 039
     18  LE BOSSU 37   51 457 3 677 846
     19  TERRAIN VAGUE   9   45 639    108 204
     20  LES PIQUE-ASSIETTE 20   45 227    762 038
     21  LA BATAILLE DE MARATHON 14   45 165    261 789
     22  LE MAITRE DE FORGES 30   44 935    924 017
     23  LES DENTS DU DIABLE 15   42 967    244 897
     24  IL SUFFIT D'AIMER 19   40 572    321 563
     25  LE PONT 24   39 770    919 396
     26  TENDRE ET VIOLENTE ELISABETH 17   38 121    390 527
     27  LA BELLE ET L'EMPEREUR 22   37 922    957 710
     28  LES MYSTERES D'ANGKOR 13   34 497    189 554
     29  AUX FRONTIERES DES INDES 30   33 975    950 783
     30  LE MILLIARDAIRE 16   33 460    336 587
     

     

     TOTAL TOP 30

     

     

    2 257 152  

     

     

    Baisse logique de la fréquentation, il n’y plus de pont ni de jours fériés, et c’est Le passage du Rhin qui s’impose avec un total supérieur à 200.000 entrées.

    Mais la menace se précise car La vérité, à peine sorti et désormais présenté dans les salles de province, s’annonce comme un nouveau succès pour Bardot. Le capitan est donc relégué à la 3ème place mais passe le million d’entrées en 7 petites semaines.

    Le caïd sort dans des salles d’exclusivité parisiennes, mais ce n’est pas particulièrement dans la capitale que Fernandel trouve son public le plus fidèle. Le film sera de toute façon un succès comme tous les films de l’acteur à cette époque.

    Signalons à la 10ème place La garçonnière, une comédie de Billy Wilder avec Jack Lemmon son acteur fétiche et la pétillante Shirley Mac Laine.

     

    Source : CNC (Fabrice Ferment)

    « Top 30 hebdo : 9 novembre au 15 novembre 1960Top 30 hebdo : 23 novembre au 29 novembre 1960 »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :