• Rang TITRE Salles Entrées Cumul
       1  UN HOMME ET UNE FEMME 18 89 134    590 617
       2  POUR UNE POIGNEE DE DOLLARS 21 44 712    490 599
       3  LA CUREE  3 39 570    120 577
       4  VIVRE LIBRE  7 32 240      66 678
       5  NOTRE HOMME FLINT 20 25 610    559 209
       6  LA BAIE DU GUET-APENS  3 24 400      56 600
       7  20 000 LIEUES SOUS LES MERS 14 24 392 5 633 147
       8  CA PEUT TOUJOURS SERVIR 12 22 501      68 865
       9  A BELLES DENTS  7 21 992      22 459
     10  LE GENDARME DE SAINT-TROPEZ 26 21 904 5 385 311
     11  LA LIGNE DE DEMARCATION 10 21 270    222 966
     12  MAISON DE BAMBOU  5 20 520 1 315 415
     13  LE GENDARME A NEW-YORK 33 20 134 3 409 087
     14  VIVA MARIA ! 23 19 874 2 278 909
     15  BOEING BOEING 16 19 677    295 101
     16  GOLDFINGER 20 19 205 4 761 297
     17  OPERATION TONNERRE 26 19 070 3 328 600
     18  OBJECTIF : 500 MILLIONS  6 18 701      37 415
     19  LA VIE DE CHATEAU 17 18 387    892 185
     20  L'HOMME DE MARRAKECH 14 18 102    330 416
     21  LA GUERRE EST FINIE 11 18 053    336 181
     22  LE DOLLAR TROUE 14 17 930    310 134
     23  TROIS ENFANTS DANS LE DESORDRE 10 17 923    125 270
     24  SHEHERAZADE  2 17 016 1 350 589
     25  LES ESCLAVES EXISTENT TOUJOURS  6 16 653      29 731
     26  DU RIFIFI A PANAME 25 16 534 1 363 686
     27  BONS BAISERS DE RUSSIE 20 15 208 3 821 062
     28  SAFARI DIAMANTS  4 15 042      32 052
     29  LE CORNIAUD 21 14 516 7 093 008
     30  GROS COUP A DODGE CITY  4 14 237      34 837
     

     

     TOTAL TOP 30

     

     

    704 507   

     

     

    Un homme et une femme maintient sa main mise sur le box-office de juillet 1966 avec un résultat quasi équivalent à celui de la semaine précédente. Le bouche à oreille pour ce mélo semble très efficace et les spectateurs continuent de s’intéresser à cette histoire d’amour simple entre Jean Louis Trintignant et Anouk Aimée. Cette dernière connaît enfin un grand succès public alors que ces précédents rôles marquants notamment Lola de Jacques Demy n’avait pas attiré la foule.

    Pour une poignée de dollars connait un parcours très chaotique depuis sa sortie. Cette semaine, le western de Sergio Leone atteint pour la première fois le podium mais avec un score assez faible. La curée reste troisième et fonctionne bien dans les trois salles d’exclusivité.

     

    Source : CNC (Fabrice Ferment)

     

    Yahoo!

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique