• Rang  TITRE Salles Entrées Cumul
     1  ANGÉLIQUE ET LE ROY 40 146 613    515 229
     2  VIVA MARIA  ! 40 123 446 1 363 722
     3  GALIA 27 104 080    359 878
     4  LA VIE DE CHÂTEAU 27 103 127    271 900
     5  OPÉRATION TONNERRE 39   99 092 2 289 595
     6  FANTOMAS SE DÉCHAÎNE 47   94 522 1 907 233
     7  DU RIFIFI A PANAME  5   84 470      84 470
     8  LE GENDARME A NEW-YORK 56   80 332 2 933 842
     9  QUOI DE NEUF PUSSYCAT ? 22   55 864    328 346
    10  MARY POPPINS 21   54 433    673 971
    11  LES MALABARS SONT AU PARFUM 15   52 530    159 073
    12  LES GRANDES GUEULES 51   46 822 1 791 262
    13  LES HÉROS DE TÉLÉMARK  3   45 583      45 583
    14  DON CAMILLO EN RUSSIE 35   43 900 1 208 288
    15  LE TONNERRE DE DIEU 54   43 456 3 119 565
    16 LES TRIBULATIONS D'UN CHINOIS EN CHINE 27   39 504 1 597 744
    17  LADY L 23   36 575    423 881
    18  TRAIN D'ENFER 29   36 283    568 542
    19  LE CORNIAUD 49   35 149 6 818 650
    20  LA MÉLODIE DU BONHEUR 11   32 805      81 128
    21  BARAKA SUR X 13 15   30 148    224 499
    22  MY FAIR LADY 23   29 804 1 765 867
    23  TANT QU'ON A LA SANTE  7   29 376      56 990
    24  LES YEUX BANDES 16   29 066    141 489
    25  LE KID DE CINCINNATI 16   27 222    159 717
    26  LES BARATINEURS 18   26 682    355 485
    27  GOLDFINGER 37   25 153 4 500 524
    28  UN CAÏD 15   24 954    311 466
    29  OPÉRATION LOTUS BLEU 16   24 438    199 170
    30  BONS BAISERS DE RUSSIE 24   24 112 3 579 527
     

     

     TOTAL TOP 30

     

     

    1 629 541  

     

     

    Comme pressenti la semaine précédente, Viva Maria ! cède encore du terrain, quelques entrées et perd le commandement au profit d’Angélique et le Roy. La comédie sentimentale de Bernard Borderie se retrouve leader comme l’avait été Angélique marquise des anges le premier épisode de la saga.

    Mireille Darc produit son petit effet du côté des spectateurs et permet à Galia de Georges Lautner de bondir en troisième position. Ce drame sentimental a été construit pour son actrice qu'il aimait beaucoup et assume un certain côté féministe encore peu répandu à cette époque.

    Enfin deux nouveautés qui vont certainement intéresser les spectateurs. D’abord, Du rififi à Paname un polar à la française de Denis De La Patelière dont le scénario surfe sur la vague de l’espionnage. Jean Gabin enchaîne ce premier rôle après l’énorme succès du Tonnerre de Dieu. Le démarrage très correct lui prouve qu’il ne perd rien de sa popularité.

    Il y a aussi Les héros de Télémark, une grosse production britannique signée Anthony Mann avec Kirk Douglas et Richard Harris sur l’épisode de la bataille de l’eau lourde durant la Seconde Guerre mondiale.

     

    Source : CNC (Fabrice Ferment)

     

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique