• Rang TITRE Salles Entrées Cumul
       1  LE CORNIAUD 43 72 527 3 761 915
       2  MERVEILLEUSE ANGELIQUE   7 66 604      68 657
       3  LA 317EME SECTION 28 56 888 737 887
       4  FURIA A BAHIA POUR OSS 117   3 53 037    116 097
       5  LES POUPEES   6 36 588      36 588
       6  ZORBA LE GREC 14 35 945    611 624
       7  GOLDFINGER 26 33 581 2 839 237
       8  LA COLLINE DES HOMMES PERDUS 11 31 403    174 370
       9  LE GENDARME DE SAINT-TROPEZ 34 29 943 3 521 714
     10  LES DEUX ORPHELINES 17 29 573    167 027
     11  LA GROSSE CAISSE   5 25 237      25 237
     12  L'ARME A GAUCHE   5 23 968    113 906
     13  L'INCROYABLE RANDONNEE 20 21 565    393 053
     14  ANGELIQUE MARQUISE DES ANGES 22 21 332 2 107 590
     15  LE KNACK ET COMMENT L'AVOIR   3 21 050      25 711
     16  LA CHEVAUCHEE VERS SANTA CRUZ 10 20 501    157 038
     17  WEST SIDE STORY 11 19 613 3 227 318
     18  LE MAJORDOME 21 19 518    668 318
     19  QUAND L'INSPECTEUR S'EMMELE 12 19 489    110 895
     20  LES PIANOS MECANIQUES 12 19 377    177 856
     21  JOURNAL D'UNE FEMME EN BLANC 11 19 143    818 521
     22  L'INVASION SECRETE 15 18 725    308 116
     23  MAJOR DUNDEE 17 18 005    609 273
     24  BONS BAISERS DE RUSSIE 25 17 839 2 886 129
     25  LE GEANT DE METROPOLIS   6 17 294    266 855
     26  JAMES BOND 007 CONTRE DR NO 20 17 234 2 259 822
     27  GUERRE SECRETE   7 17 214      58 035
     28  MY FAIR LADY   7 17 198    638 331
     29  LE GENTLEMAN DE COCODY 18 15 804    890 971
     30  PAS QUESTION LE SAMEDI 18 14 944 1 296 024
     

     

     TOTAL TOP 30

     

     

    831 139

     

     

    Toujours numéro 1, Le corniaud doit faire face désormais au nouveau Angélique qui sort en ce début juillet. Le deuxième épisode des aventures romanesques d’Angélique et Joffrey de Peyrac reprend les mêmes ingrédients que ceux du premier film. Bernard Borderie est derrière la caméra et bien sûr, Michèle Mercier incarne parfaitement son personnage d’une jeune femme amoureuse d’un homme qu’elle seule croit encore vivant. Le démarrage du film est bon car, rappelons-le, nous sommes en plein été.

    Sortie également des poupées un film à sketchs italien de Luigi Comencini qui est l’occasion pour le public d’admirer Gina Lollobridgida qui fait toujours son petit effet.

    Enfin La grosse caisse de Roland Joffe prend en départ très timide. Pourtant, Bourvil est à l’affiche mais le public semble le préférer dans le film de Gérard Oury.

     

    Source : CNC (Fabrice Ferment)

     

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique