• Rang  TITRE Salles Entrées Cumul
     1  GUERRE ET PAIX 43 192 315 1 999 945
     2  UNE PARISIENNE 23 142 219    814 773
     3  SISSI IMPÉRATRICE 49 139 042 2 210 990
     4  LE CHOMEUR DE CLOCHEMERLE 34 119 035 1 142 646
     5  CASINO DE PARIS 39 109 713 1 423 488
     6  LES ESPIONS 34 100 677 1 106 695
     7  SENECHAL LE MAGNIFIQUE 33   75 016 1 377 150
     8  LES LAVANDIÈRES DU PORTUGAL 37   71 184 1 574 618
     9  PORTE DES LILAS 19   69 493 1 608 335
    10  MARCHANDS DE FILLES 14   64 418    467 587
    11  FUMEE BLONDE 18   62 306    356 898
    12  LE TRIPORTEUR 14   61 687    685 195
    13  CHARMANTS GARCONS 13   59 238    402 602
    14  LE PONT DE LA RIVIERE KWAI  3   56 478    304 791
    15  LES ŒUFS DE L'AUTRUCHE 13   52 399    738 317
    16  GUENDALINA  7   50 556    185 139
    17  SISSI 45   47 610 4 115 613
    18  2EME BUREAU CONTRE INCONNU 14   46 592    284 140
    19  UNE MANCHE ET LA BELLE 12   46 210    215 633
    20  A PIED, A CHEVAL ET EN VOITURE 22   46 124 1 938 180
    21  UN ROI A NEW-YORK 22   45 240 1 307 094
    22  POT-BOUILLE 15   43 881 1 165 054
    23  MADEMOISELLE ET SON GANG 16   43 502    403 262
    24  AMERE VICTOIRE 21   41 542    690 059
    25  LES VIOLENTS  4   40 420    103 196
    26  ROSE  9   39 274    218 185
    27  LIANE, LA SAUVAGEONNE 14   38 787    373 884
    28  NATHALIE 13   37 729    749 754
    29  L'ESCLAVE LIBRE  6   36 783      62 037
    30  TOUS PEUVENT ME TUER  7   36 776    168 972
     

     

     TOTAL TOP 30

     

     

    2 016 246  

     

     

    Passées les vacances, le marché retrouve un niveau plus conforme mais toujours supérieur au deux millions d’entrées.

    Guerre et paix de King Vidor s’empare de la tête du classement. Le film est tout sauf une nouveauté mais voilà, cette adaptation de l’œuvre de Tolstoi produite par De Laurentis fait toujours succomber le public.

    Parmi les films au-delà des 100.000 entrées hebdomadaires, signalons Casino de Paris avec l’une des très rares incursions au cinéma de Gilbert Bécaud. Cette comédie musicale fonctionne bien et aurait pu lancer la carrière cinéma du chanteur mais pour autant, celui-ci ne se laissera pas attirer par les lumières du septième art.

     

    Source : CNC (Fabrice Ferment)

     

    Yahoo!

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique